Le salaire des serveurs en France

Le serveur est la personne qui assure la préparation de la salle, des services de repas et de la desserte des tables. En général, le serveur est connu de tous comme seulement celui qui prend les commandes et apporte les plats ainsi que les boissons. Pourtant, il y a bien plus que cela. Vu toutes ses responsabilités, quel est donc le salaire d’un serveur ?

Quelles sont les conditions de travail d’un serveur ?

Avant de parler du salaire d’un serveur, il est important d’en savoir un peu plus sur ses conditions de travail. Les serveurs doivent toujours avoir une bonne présentation, être souriants et disponibles, en plus de faire preuve d’une certaine discrétion pour ne pas déranger les clients en mangeant. Le métier de serveur demande d’avoir de l’énergie, étant donné qu’il est parfois nécessaire de travailler à des heures décalées. Certains d’entre eux, pour ne pas dire tous les serveurs, travaillent donc durant les soirées et les week-ends. Néanmoins, les horaires et les périodes de congé varient d’un établissement à un autre. Ils sont notamment déterminés en fonction de la situation de l’entreprise, de son emplacement, mais également de la saison. Sachez aussi qu’un serveur peut devenir gérant, s’il progresse bien au sein du restaurant. Il est également possible qu’il décide de fonder son propre établissement en s’appuyant sur la réputation de l’entreprise dans laquelle il a travaillé. Si vous êtes à la recherche d’un serveur ou de services d’un restaurant, rendez-vous sur le site b2restaurants.com. Cette plateforme vous indique tout ce dont vous avez besoin pour gérer un service de restauration.

Salaire de base et des heures supplémentaires

Quel est donc le salaire d’un serveur ? Celui-ci est en général basé sur le SMIC hôtelier. Ce SMIC varie tous les ans. En conséquence, il n’est pas facile de déterminer avec précision le salaire de base des serveurs. Si ces derniers sont expérimentés, ils peuvent tout de même espérer gagner un peu plus que le salaire déterminé par le SMIC hôtelier. Il y a aussi les pourboires qui peuvent impacter sur la mensualité d’un serveur. Le SMIC hôtelier mensuel est un peu plus élevé que celui du droit commun. Cela est dû au fait que celui hôtelier est basé sur un temps de travail de 39 heures par semaine. Pour ce qui est des tarifs horaires des heures de travail supplémentaires, ils sont différents selon l’entreprise et dépendent des heures durant lesquelles le salarié a travaillé. Toutefois, habituellement, les heures supplémentaires sont mieux payées que le SMIC, dans la mesure où le propriétaire fait intervenir du personnel sur une courte période. Un apprenti serveur peut effectuer jusqu’à 48 heures de travail supplémentaires par semaine. Par contre, il est payé selon les dispositions légales applicables à l’établissement.

Les repas et le repos compensateur

En plus de son revenu, un serveur bénéficie d’un avantage en nature pour les repas. De plus, le personnel hôtelier peut bénéficier de tickets-restaurants et ne pait donc pas pour leurs repas. Mais encore une fois, cela dépend du restaurant dans lequel il travaille. Les serveurs salariés qui ont effectué des heures supplémentaires au-delà de 41 heures par semaine ont aussi droit à un repos compensateur. Ce repos représente 50 % du temps de travail effectué en plus de la majoration du salaire d’un serveur. Il concerne surtout les restaurants qui emploient plus de 20 personnes. Ainsi, une heure de travail donne droit à une demi-heure de repos. Si le serveur a effectué plus de 221 heures, il a droit à un repos égal à 100 % de son temps de travail, en plus de la majoration. En somme, l’heure de repos équivaut à une heure de travail, pour ce cas. Le salarié est tenu d’exécuter les heures supplémentaires légalement imparties, mais il peut les refuser lorsqu’elles sont systématiques ou si elles n’ont pas été prévues à l’avance.

Qu’en est-il  des pourboires ?

Vous savez donc maintenant un peu sur quel est le salaire d’un serveur et ce qui le détermine. Un serveur est rémunéré pour nettoyer la salle, assurer la propreté de la vaisselle utilisée, accueillir les clients, dresser et débarrasser la table. Il apprend parfois le métier sur le tas, s’il travaille dans la restauration rapide ou dans les petites structures. Les grands établissements exigent, quant à eux, des diplômes pour leurs salariés. Étant donné toutes ces conditions, il n’est donc pas surprenant de voir qu’un serveur gagne un salaire supérieur à la moyenne du marché. Pour les pourboires, ils ne sont pas forcément obligatoires. Le client le verse lorsqu’il estime être satisfait du service proposé. Selon le type d’établissement et de clientèle, le serveur peut arriver à doubler son revenu avec les pourboires. Voilà pourquoi il est important de bien garantir la qualité de service. Il faut noter que plus le client est satisfait, plus le travail est gratifiant.